The Dream Syndicate

  (US)
Anti-
The Dream Syndicate

C’est l’histoire d’un groupe qui a côtoyé les plus grands sans jamais profiter justement de leur lumière. C’est histoire d’un groupe qui a apporté la No Wave dans une Californie encore traumatisée par le psychédélisme. C’est l’histoire d’un groupe qui comme tout le monde a commencé dans une cave, 100$ en poche pour aller enregistrer une démo… C’est l’histoire de THE DREAM SYNDICATE.

Fondé en 1981 autour de Steve WYNN (guitare, chant), Karl PECODA (guitare), Kendra SMITH (Basse) et Dennis DUCK (batterie), dans l’urgence de l’époque, leur demo a 100€ devient un passeport pour le succès: un son jamais entendu qui excite les labels et aboutit à une signature sur le prestigieux A&M records, le public avide de nouveauté, une tournée avec U2 sur leur album « War » en 1983, avec R.E.M. en 1984, un non ending tour de 1984 à 1988… La discographie du groupe s’étoffe depuis sortie du seminal chef d’Oeuvre « The Day of Wine and Roses » qui croisait les riffs, les influences, la science de la scène de l’époque alors tous quasi des inconnus: The Velvet Underground, The Fall, Gun Club, Peu!, The Stooges, Big Star, The Modern Lovers…

THE DREAM SYNDICATE a la vie tumultueuse et une capacité de phenix à renaitre constamment tout en se séparer de ses membres historiques partant faire d’’autres projets comme OPAL (qui deviendra plus tard MAZZY STAR), THE BASEBALL PROJECT, CONTINENTAL DRIFTERS, GUTTERBALL.

Finalement le feu sacré rejaillit en 2012 pour une proposition de concert de charité « Walk on Project » à Bilbao ou Wynn soumet l’idée comme ça de reformer le groupe l’histoire d’une soirée. C’est finalement un incendie qui a pris les mains, les fesses et les oreilles de WYNN à ce moment puisque s’ensuivront plus de 50 concerts, un nouveau groupe mêlant anciennes et nouvelles têtes. 

« Je me suis dit que c’était l’occasion de voir ce que donnerait The Dream Syndicate dans une autre époque et un nouveau décor. » et 30 ans après voici « How Did I Find Myself » sur Anti- (Pas France)

 

Discographie selective

« The Days if Wine and Roses » (1982) Ruby Records

« Medecine Show » (1984) A&M Records

« Ghost Stories » (1988) Enigma Records

« How Did I Find Myself » (2017) Anti- Records


Press review

PITCHFORK

Prochains concerts

Mardi 
24 
Octobre 20h
Release Party
FGO-Barbara
Paris

Photos

The Dream Syndicate * TDS

Vidéos

How Did I Find Myself Here
Live KEXP 2014