TOY

  (UK)
Tough Love
TOY
Depuis 2010, Toy a gagné une réputation de groupe intègre, de goût et talent, avec Tom, Maxim, Dom, Charlie et Max (qui a rejoint le groupe en 2015) en créant un son qui s’inscrit dans la tradition underground, tout en étant le leur.

Ils viennent de sortir un 12’’ de deux titres ("The Willo » et « Energy ») sur Tough Love Records, un avant-goût d’un album à venir en Janvier 2019, qui marque un nouveau départ pour le groupe. « The Willo » est un vol plané de sept minutes. Le fingerpicking de Maxim se fond au twang électrique de Dom, et l’orgue tourbillonnant de Max Oscarnold rajoute à cette élégante équation une nappe de désorientation et de profondeur. « Depuis des siècles, des gens affirment avoir vu le feu follet (« will-o’-the wisp »), cette mystérieuse lumière bleue-verte. Ce qui généralement veut dire que quelque chose de menaçant va arriver », raconte Tom. Les paroles d’« Energy », un titre très à propos avec la batterie métronomique de Charlie Salvidge et la guitare féroce de Dom O’Dair, sont extraites d’une histoire de rite nocturne écrite par Max.

Le 12’’, enregistré et mixé par le groupe entre l’appartement de Stoke Newington de Max et un studio du sud de Londres, est la première sortie de Toy sur leur nouveau label Tough Love. Depuis leurs débuts, ils ont sorti les albums ‘Toy’ (2012), ‘Join The Dots’ (2013) et ‘Clear Shot’ (2016), et ont tourné de partout, de la Serbie à la Chine, tout en conservant cette magie de découvrir de nouveaux mondes étranges d’innocence et d’expérience.

Après avoir annoncé leur signature sur Tough Love Records, TOY annonce leur nouvel album ‘Happy In The Hollow’ dont la sortie est prévue le 25 Janvier. Il s’agit de leur quatrième album, et premier sur Tough Love ; et c’est incontestablement leur disque le plus direct et fort à ce jour.
Enregistré entre leur propre home studio et mixé au studio de Dan Carey, Studio B, au Sud de Londres, l’album a été entièrement produit et mixé par le groupe.

Photos

TOY
TOY

Vidéos

Sequence One
You Make Me Forget Myself